Sunday, October 25, 2009

A strange pregnancy

P1040344

As the poplars turn golden and and persimmons fall from the trees in Provence, somewhere in Mali a woman is either going to carry, is carrying, or will carry our child. Her pregnancy and birth will most likely be one of sadness, possibly even violence. It may be that a girl walking the streets of Bamako does not yet know that she is to be raped. Meanwhile a thread weaves itself tenderly, delicately across continents, towards a woman whom I will never know but will always love.

A friend sent me this beautiful song by Francis Cabrel. The sixth verse says: 'This little white soul, will be born two times. One between your hips, and the next in our arms.'


Mademoiselle l'Aventure

Mademoiselle l'aventure
Vous avez posé sans bruit
Roulé dans sa couverture
Un petit ange endormi

On arrivait de nulle part
On l'a serré contre nous
Ce qui ressemble au hasard
Souvent est un rendez-vous

Mademoiselle le mystère
Evanouie pour toujours
Vous serez toujours la mère
Nous serons toujours l'amour

C'est le livre qu'on partage
Et nous voilà réunis
Au matin de chaque page
On vous remercie

Vous avez l'âge où on s'amuse de tout de rien de son corps
Pas de témoin je présume juste la lune et encore
Et ce trésor cette colombe qui vous avait ralentie
Vous l'avez posée dans l'ombre et l'ombre vous a reprise

Cette petite âme blanche
Elle sera née deux fois
La première entre vos hanches
La seconde entre nos bras

La force que ça lui donne
C'est de l'éclat de diamant
On veut le dire à personne
A vous seulement

Vous qui avez l'âge où on s'amuse de tout de rien de son corps
Pas de témoin je présume juste la lune et encore
Et ce trésor cette colombe qui vous avait ralentie
Vous l'avez posée dans l'ombre et l'ombre vous a reprise

Vous êtes sûrement très belle
Comme ce petit miroir de vous
Qui s'endort contre mon aile
C'est tout ce que je sais de vous
Mademoiselle. ..

Francis Cabrel

P1040348

7 Comments:

Blogger Kim said...

Lovely.

5:43 PM  
Blogger Dale said...

(o)

12:23 AM  
Anonymous Pica said...

Strange indeed. Thanks for this, Ruth.

6:55 PM  
Blogger Mouse said...

That hadn't occured to me. Shocking and deeply moving.
But if such a horror has to occur, and it will, then at least the little treasure will find love and happiness with two amazing parents and I can only imagine the kind of life your child will lead with you.
It will be one long and amazing adventure.
And so, in a way, the rent in the fabric of society, the tear in the harmony of the world, will be healed by your love
Does that make sense? I hope so!

7:29 AM  
Blogger Jean said...

That's so beautiful, and so painful. My heart goes with you both into this strange pregnancy.

10:50 AM  
Blogger Mireille said...

C'est magnifique Ruth...
Et cette chanson de Cabrel (que je ne connaissais pas!)est écrite pour toi et Julian.
Je suis très heureuse pour vous deux (et bientôt trois)
@ très bientôt

12:27 PM  
Blogger MB said...

Ruth, I am late, very, very late, in my congratulations, but heartfelt nonetheless.

4:01 PM  

Post a Comment

<< Home